dimanche 17 mars 2013

La trêve politique

La trêve politique qui se négocie actuellement autour de la biométrie entre les acteurs politiques et le pouvoir est du déjà vu et du revu. La biométrie sera pour le Gabon ce qu'a été le Polaroïd pour la photographie: de la fraude instantanée. Encore une fois, il est indécent et candide d'imaginer qu'un pouvoir qui se maintient par la fraude, la corruption et la force, puisse organiser des élections crédibles. Les élections gabonaises sont crédibles car leur issue est certaine. Mes chers compatriotes, je vous invite à l'indifférence.