jeudi 27 février 2014

2014 débute en fanfare: les caisses de l'État sont vides

2014 débute en fanfare: les caisses de l'État sont vides.
Dialogue entre Mani et son Grand....
- Mani! Oui Grand. Je viens d'apprendre que les caisses de l'État sont vides mais pas à sec...
- Mani tu vois non! Mani tu vois, ce qui est cramé là, c'est le gain de la bamboula et du groove. Mani lã là là, ya plus de monter dans l'avion cadeau; tu vois non! Fini la course des bateaux des blancoches; Mani, des strings et les mèches des brésiliennes; fini les filles en silipes sur les mobylettes...
Mani le gain qui reste là, Mani le gain là, celui qui touche ça là: est dead.
Mani il reste, le magot pour payer les fonctionnaires, les bectés, les maudits et consorts...
- Mais Grand, ses amis les libanoches, les ouestaffs, les Kao et autres popos ne peuvent rien lui donner? Maintenant là là, il va faire comment sans peck? Sans grouve et sans bamboula, Grand il va faire comment?